Êtes-vous bien positionnés pour les métiers de l’avenir ?

Saviez-vous que chaque personne détient deux sortes de compétences : les compétences techniques (hard skills) et les compétences humaines (soft skills)? Connaissez-vous la différence entre les deux?

Les compétences techniques sont celles acquises par un enseignement académique en passant par l’école primaire, l’université et l’ensemble des formations professionnelles.

Les compétences humaines sont définies par l’intelligence émotionnelle, notre façon d’interagir avec les autres individus et de les comprendre. Ce sont nos aptitudes personnelles à nous adapter, évoluer et apprendre.

Afin d’être en mesure de vivre une transition saine vers les professions du futur, il faudrait que votre main-d’œuvre active soit apte à se renouveler, à se former, à évoluer et à prendre des responsabilités totalement différentes de celles d’aujourd’hui. D’où l’importance des compétences humaines!

LES STATISTIQUES SONT FRAPPANTES :

40% des métiers actuels n’existeront plus en 2040

60% des métiers de 2030 n’existent pas encore.

*Sources : Enjeux RH 2019: les 8 tendances RH à anticiper d’urgence (partie 1), par Laure Girardot

Cette simple statistique démontre que les aptitudes nécessaires au travail de demain n’existent possiblement pas encore, et que les aptitudes développées aujourd’hui risquent d’être désuètes dans quelques années.  Il est donc important que la main-d’œuvre active aie la capacité, la motivation et les intérêts de constamment se développer et de bien évoluer dans un contexte où l’apprentissage et le changement font foi de tout!

Dans un environnement où nous n’avons jamais autant parlé d’intelligence artificielle, de robotique, de manufacturing 4.0, il faut être en mesure de se préparer pour ces  nouveaux métiers générés par les révolutions qui bouleversent des pans entiers de notre économie afin de désormais, bien préparer l’avenir.

 

 

Auteur: Jean-Sébastien Côté, CRHA

Par Perles RH
19 août 2019

DÉCOUVREZ NOS articles récents