Nous étions au congrès annuel de l’Ordre !

Au début du mois d’octobre avait lieu l’annuel congrès de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés. Bien évidemment, nous étions à cette édition qui avait lieu à Québec et dont le thème était «?Notre impact sur le monde?».

Voici donc les grands thèmes de l’événement qui ont le plus attiré notre attention.

Les pratiques innovantes en RH

Bien que nous ne voulions pas aborder la pénurie de main d’œuvre dans cet article, il va sans dire que celle-ci vient changer bien des pratiques RH. Le meilleur exemple s’avère les efforts entrepris afin d’améliorer l’environnement de travail de nos équipes, le tout, dans le but de retenir nos talents. Nous voulons désormais remettre cette responsabilité entre les mains mêmes de nos équipes afin qu’elles nous éclairent sur leur réalité et sur ce qui les aiderait à améliorer leur quotidien. L’implication de l’employeur est désormais requise en deuxième lieu, soit lorsqu’il est temps de s’assurer que ce que les équipes demandent respecte l’authenticité de l’entreprise et donc les valeurs de celles-ci.

Les programmes de développement

Plusieurs entreprises établissent, à tort, des programmes de développement de leaders émergents universels. Ce type de programme pouvant s’adresser à tous les employés est donc très peu sinon pas le moindrement personnalisé ni adapté aux employés que nous désirons voir participer à ce type de programme. Quoique la gestion plus globale est toujours plus simple, la segmentation des différents programmes en fonction de la réalité de vos employés ne peut que vous servir dans l’atteinte des objectifs de développement de ceux-ci.

Le droit à la déconnexion

La réalité d’aujourd’hui, où l’employé possède un accès direct et en continu à ses communications professionnelles en raison de la popularité des téléphones intelligents, brime grandement la liberté des employés dans leur temps libre. C’est pourquoi il est important de se pencher sur des méthodes et procédures qui permettront à tous de ne pas recevoir de communication à l’extérieur des heures de travail. On s’assure ainsi du repos complet de nos équipes et de leur éviter un stress non nécessaire que la réception d’un courriel d’un dirigeant tard le soir peut occasionner. Il s’agit, définitivement, d’un sujet à amener sur la table si l’on tient à la santé mentale de nos employés.

 

 

Autrice : Geneviève Dubé-Marcil

Par Perles RH
29 octobre 2019

DÉCOUVREZ NOS articles récents