Digitaliser les RH, c’est une question de culture

Le mot digitalisation* fait présentement rêver la majorité des grandes entreprises, qui sont constamment à la recherche de solutions pour se démarquer, innover et augmenter la productivité de tout un chacun.

Cette même numérisation des processus RH fait faire des cauchemars aux dirigeants de PME, qui sentent que cette numérisation est inaccessible et causera leur perte.

Qu’est-ce que la digitalisation des RH ?

Pour n’en faire qu’une brève description, la digitalisation est en fait l’automatisation des processus RH actuels (ou futurs) de l’entreprise. L’objectif principal étant évidemment de réduire la portion de tâches administratives, et de permettre aux ressources humaines de focaliser la fonction sur des tâches à valeur ajoutée, de gagner du temps et bien évidemment, de réduire les coûts.

En d’autres termes, c’est diminuer les tâches administratives, pour assurer que la communauté des ressources humaines puisse développer sa pensée stratégique et élever la fonction RH à un autre niveau.

C’est un avantage concurrentiel, qui fait en sorte que les entreprises qui seront en mesure d’instaurer cette culture de numérisation se démarqueront rapidement de leurs compétiteurs par la valeur ajoutée et leurs tâches.

Mais qu’en est-il de la réalité ?

La réalité de la digitalisation des ressources humaines n’est pas simple. Il existe des dizaines, voire des centaines de solutions clé en main sur le marché qui ne sont pas réellement adaptées à votre entreprise et qui peuvent même vous faire perdre l’effet de levier que devrait vous procurer la numérisation.

Il est important que les entreprises comprennent leurs processus administratifs, leurs processus RH et leurs processus de recrutement, d’accueil et intégration et de gestion des talents avant de se lancer dans la transformation 4.0 de la fonction RH. Après tout, à quoi bon digitaliser des processus inconnus??

Développer sa culture digitale pour accueillir les changements

Dans les dernières années, nous avons parlé énormément d’agilité et de flexibilité. Ces termes, selon nous, sont en réalité le fondement du développement d’une culture digitale pour les entreprises. En effet, ces dernières doivent s’adapter rapidement aux changements, intégrer les nouvelles technologies rapidement et surtout être en mesure d’innover sans cesse.

Pour soutenir le rythme, les entreprises se doivent de développer cette culture 4.0.

C’est évidemment un casse-tête, mais en débutant par les quatre étapes ci-dessous, un grand bout de chemin sera effectué :

  • Former vos employés en continu sur les nouvelles technologies
  • Être le plus transparent possible
  • Encourager la collaboration
  • Développer la tolérance au risque

 

Finalement, la digitalisation peut définitivement vous faire sauver un temps considérable en plus de vous permet de comptabiliser et d’utiliser vos données plus efficacement. Il importe toutefois d’aborder la transformation étape par étape afin que celle-ci satisfasse réellement vos attentes fixées.

*Les termes digitalisation, digitaliser et digital représentent un calque de l’anglais. Nous avons toutefois pris la décision de les utiliser, ici, puisqu’ils font partie du jargon qu’utilise l’industrie.

 

Auteur : Jean-Sébastien Côté, CRHA 

Par Perles RH
10 septembre 2019

DÉCOUVREZ NOS articles récents